Bienvenue sur le site du Secteur Pastoral de Lagny

Actualités

D’une rive à l’autre n° 124

Retrouvez le nouveau bulletin paroissial de mai 2017 en cliquant sur l’image :

PDF - 1.2 Mo

Le 5ème évangile

L’épouvantable drame vécu par la communauté trappiste de Notre Dame de l’Atlas, à Tibhirine, en 1996 a commencé dès le 8 mai 1994 avec l’assassinat à Alger de Fr. Henri Vergès, mariste, et Sr Paule-Hélène Saint-Raymond, religieuse des Petites Soeurs de l’Assomption. Vingt trois ans plus tard, le jeudi 18 mai 2017 à 20h la communauté mariste de Saint Laurent nous invite tous à une pièce de théâtre intitulée "Le cinquième évangile" d’après la correspondance d’Henri, au théâtre Saint Laurent à Lagny

Le titre de cette pièce reprend des paroles du Frère Henri, prononcées dix ans avant sa mort et rapportées par le frère Christian de Chergé, prieur de la Trappe : « Le Christ doit rayonner à travers nous. Le 5ème évangile que tout le monde peut lire, c’est celui de notre vie ».

Entrée libre - Durée 1h - parking et accès par la rue des Sources, 77400 Lagny sur marne

Le théâtre a 200 places, soyons nombreux à découvrir cet évangile grâce au comédien Jean-Baptiste Germain, au metteur en scène Francesco Agnello et à Frère Adrien Candiard pour les dialogues ! Au 18 mai...

Pendant une heure, le comédien Jean-Baptiste Germain, assisté du metteur en scène Francesco Agnello, interprète le texte composé par le frère Adrien Candiard, dominicain, auteur des dialogues de la pièce “Pierre et Mohamed”. En s’inspirant de la vie et des écrits de notre frère Henri, il a imaginé le personnage d’Ahmed, ancien élève d’Henri au lycée de Sour-El-Ghozlane, qui, depuis Damas où il est en poste comme jeune diplomate, entre en relation épistolaire avec son ancien professeur de mathématiques.

À travers 7 lettres, 4 d’Ahmed et 3 d’Henri, les auditeurs découvrent les traits essentiels du religieux éducateur qu’a été le frère Henri : son amour des jeunes, spécialement de ses élèves, un amour enraciné dans celui de Jésus et de Marie, son respect de chacun, son souci d’accompagner les plus faibles, sa disponibilité joyeuse au service de tous, sa volonté de dialogue, son amour du travail, sa volonté d’inculturation (étude de l’arabe et lecture du Coran), son style de vie simple et pauvre, son désir d’aider les jeunes algériens à aimer leur pays…

La mise en scène épurée et suggestive est accompagnée par la musique du Hang, instrument créé dans les années 2000 et joué par Francesco Agnello. Jean-Baptiste et Francesco nous ont dit combien ils avaient été marqués par la profondeur de la vie religieuse de notre frère Henri et par ses remarquables qualités d’éducateur.

SEMAINE SAINTE 2017

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...